L’excellence en orthodontie, plus que des dents droites

CABINET

D'ORTHODONTIE EXCLUSIVE

DE MOHAMMEDIA

  Plan d'accès

    العربية  

Tél : 05 23 320 320 - 08 08 316 561  

mail : orthodontistemohammedia@yahoo.fr

                 Dr. My Ali BOUTALEB

Dr. Khadija KABBAJ

       

Acceuil

Le cabinet

Infos patients

Système DAMON

Appareils

FAQ

Cas cliniques

Vidéos

 

Le vieillissement du visage


L’enlèvement des appareils correcteurs vient couronner les mois d’efforts que les patients et l’orthodontiste ont fournis pour obtenir des résultats esthétiques et fonctionnels qui devraient durer toute une vie. Nous souhaiterions tous une stabilité des corrections qui soit «parfaite» et «à vie» mais cela est irréaliste.

Il faut réaliser que certains changements sont possibles, inévitables et même souhaitables à moyen et long terme à mesure que d’autres changements se produiront au niveau du visage avec la croissance et le vieillissement. Tout le corps, et le visage en particulier, subiront de multiples changements au cours de la vie. Bien qu’ils puissent se produire à différentes périodes selon les individus, la plupart de ces changements sont normaux et inévitables!

Par exemple, en vieillissant on s’attend à voir certains changements au niveau des cheveux (grisonnement, perte), de la peau (rides), du tour de taille, de la vision, de la flexibilité, etc., mais peu de gens s’attendent à des changements au niveau de leur bouche, leur dentition et leur sourire car personne ne leur a expliqué que cela pouvait se produire. Ces changements “normaux” se produiront, qu’il y ait eu traitement d’orthodontie ou pas, et ne peuvent être attribués à l’orthodontie.

La stabilité… une question d’équilibre des forces!


                                                      

Les dents ne sont pas ancrées dans l’os comme dans du ciment. Elles font partie d’un appareil masticatoire complexe qui est dynamique et non statique. Les dents répondent constamment aux forces qui sont appliquées sur elles de sorte qu’il y existe toujours une légère mobilité normale des dents.

Avec ou sans orthodontie, la stabilité de la position des dents dépend beaucoup de l’influence de l’environnement musculaire qui les entoure (langue, lèvres, joues, muscles de mastication, etc.).

Les dents se déplacent sous l’effet de forces. Toute force appliquée assez longtemps sur les dents peut les déplacer. C’est le principe que nous utilisons en orthodontie pour corriger les malpositions des dents à l’aide d’appareils divers qui exercent des forces “contrôlées”.  Si les dents bougent, c’est qu’il y a une force agissant sur elles. Cette force peut provenir des appareils orthodontiques pendant le traitement ou de sources diverses après le traitement.

 Il existe des forces extérieures d’intensité variable qu’on ne peut toujours prévoir ou contrôler et qui peuvent avoir un effet sur la position des dents (ex. : musculature faciale, forces de mastication, pression de la langue et des lèvres, etc.).  La rétention orthodontique vise à contrôler le plus de forces possibles mais elles ne sont pas toujours détectables et ne peuvent être toutes neutralisées.

 Même si l’agencement des dents est bon ou excellent à la fin d’un traitement, elles demeurent constamment soumises à plusieurs forces. Ceci constitue une raison suffisante pour justifier le port fidèle des appareils de rétention. Certaines malpositions des dents, surtout les plus sévères, peuvent avoir tendance à réapparaître légèrement. Les rotations sévères et le chevauchement des dents inférieures antérieures sont les exemples les plus fréquents de cette situation.

 La position des dents peut changer en tout temps au cours de la vie. C’est pourquoi la plupart des patients doivent porter un appareil de rétention pour une période d’un an ou plus après leur traitement afin d’aider à stabiliser la position des dents et retarder les changements naturels. Toute force agissant sur la dentition peut influencer la position des dents. La musculature périorale est un facteur important à cet égard. Les forces exercées par la langue et les lèvres peuvent affecter les corrections orthodontiques.

Période de stabilisation ou de rétention


 

Alignement dentaire acceptable, plus de 45 ans après la fin du traitement d’orthodontie. Remarquez la présence des dents de sagesse (troisièmes molaires) qui ont fait éruption. Les premières prémolaires avaient été extraites pour le traitement d’orthodontie.

La phase de rétention orthodontique, aussi appelée contention orthodontique, a pour but de minimiser les déplacements dentaires et de maintenir les corrections obtenues pendant la période initiale suivant l’enlèvement des appareils correcteurs (broches ou autres).  Bien que la période la plus critique comprenne les mois et l’année suivant la fin du traitement, il est fréquemment indiqué de stabiliser ou retenir les dents pour une période beaucoup plus longue (plusieurs années). Certains praticiens préconisent même une rétention “à vie”.

Il est important de bien suivre les directives qui vous seront données concernant le port des appareils pendant la période de rétention. Tout manquement à cet égard peut causer des changements non souhaitables. Ceci constitue une raison suffisante pour justifier le port fidèle des appareils de rétention.

Règle générale, les appareils amovibles sont enlevés graduellement sur une période de 18 à 30 mois mais les appareils de rétention fixes peuvent demeurer en bouche plusieurs années. Si, pendant la période de rétention, vous remarquez des changements ou mouvements dentaires importants, avisez-nous immédiatement.

 

Appareils de contention inférieurs


L’appareil standard que nous utilisons à la mâchoire inférieure est une attelle de stabilisation fixe dont voici quelques caractéristiques : Les composantes des appareils fixes (broches) peuvent irriter les lèvres ou les joues en début de traitement. Les lèvres peuvent s’assécher et craqueler, surtout pendant l’hiver. Vous pouvez appliquer un baume sur les lèvres (Vaseline, Lipsyl etc.) pour diminuer cette sensation. Nous vous remettrons une cire spéciale qui peut être appliquée sur les composantes des appareils causant l’irritation.

Si l’inconfort et l’irritation ne diminuent pas après plusieurs jours, communiquez avec notre bureau afin que nous déterminions s’il est nécessaire de vous revoir plus tôt que prévu.Les dents se déplacent par l’application d’une légère pression. Lorsque cette pression est appliquée, il est possible que les dents deviennent sensibles pendant quelques jours suivant les rendez-vous d’ajustements. Cela peut aussi se produire quelques semaines après une visite à mesure que des dents progressent dans leurs déplacements correctifs.

Le degré d’inconfort et sa durée sont très variables d’une personne à l’autre. Si vous ressentez de la douleur et/ou un inconfort inhabituels, communiquez avec nous afin que nous puissions évaluer la situation.Les dents se déplacent par l’application d’une légère pression. Lorsque cette pression est appliquée, il est possible que les dents deviennent sensibles pendant quelques jours suivant les rendez-vous d’ajustements. Cela peut aussi se produire quelques semaines après une visite à mesure que des dents progressent dans leurs déplacements correctifs. Le degré d’inconfort et sa durée sont très variables d’une personne à l’autre.

Si vous ressentez de la douleur et/ou un inconfort inhabituels, communiquez avec nous afin que nous puissions évaluer la situation. Elle consiste en un fil placé du côté de la langue qui est pratiquement invisible. Elle est est collée sur les 2 canines et est donc fixe et ne peut être enlevé par le patient. Cet appareil peut demeurer en place plusieurs années sans problème si l’hygiène est adéquate. S’il s’avérait qu’elle décollait ou tombait, communiquez avec notre bureau afin qu’on évalue s’il doit être recollé. Ne la jetez surtout pas car elle peut fréquemment être recollée.

 

Appareils de contention supérieurs


Différents types d’appareils de rétention supérieurs

L’orthodontiste déterminera quel appareil correspond le mieux à votre condition. À la mâchoire supérieure, nous utilisons principalement deux types d’appareils amovibles (qui peuvent être enlevés par les patients). Le plus commun, appelé Essix, est une coquille de plastique transparent qui recouvre les dents, parfois seulement les six dents antérieures.

Cet appareil doit être porté à plein temps, sauf pour les repas et le brossage des dents, pendant 2 semaines et ensuite la nuit seulement pour une période d’au moins un an. Il est possible qu’il présente, avec le temps, des signes d’usure ou des fissures. Ceci est normal et n’affecte pas l’efficacité de l’appareil. En cas de fracture de l’appareil, ou si vous ne pouvez le porter ou le perdez, communiquez avec nous.

Une variation de cet appareil peut recouvrant les deux arcades dentaires et est utilisée dans des cas particuliers. Nous utilisons de plus en plus ce type d’appareil mais il ne se prête pas à tous les cas. L’autre type d’appareil supérieur, appelé “Hawley“. Cet appareil :

  • est fait d’acrylique, de crochets sur les molaires et d’un fil avant qui aide à garder l’appareil et maintient la position des dents.

  • doit aussi être porté à plein temps (sauf pour les repas et le brossage de dents), pendant une période de 6 à 8 mois.

  • peut être porté la nuit seulement après les premiers 6-8 mois ou selon les directives que nous vous donnerons.

Il est aussi possible que des attelles fixes soient collées sur la face interne de dents supérieures antérieures qui avaient des malpositions plus sévères avant le traitement. Si l’une d’elle décollait, gardez-la et communiquez avec notre bureau afin que nous déterminions si elle doit être replacée. Ces attelles, tout comme celles posées au bas, peuvent demeurer en bouche plusieurs années.

Information supplémentaire sur la stabilité


Plusieurs incisives en rotation et une latérale sévèrement basculée vers l’intérieur.

Attelle de rétention fixant les quatre incisives ensemble.

Voici quelques conclusions d’études concernant la stabilité des corrections orthodontiques plusieurs années après la fin du traitement.

Une chose est certaine, il faut s’attendre avec des mouvements ou déplacements dentaires avec les années, qu’il y ait eu traitement d’orthodontie ou pas. La nature et l’étendue des changements pendant la période de rétention sont inconnus avant, pendant et après le traitement.Il est difficile de prédire avec certitude :

  • Quels types de cas seront les plus stables une fois le traitement terminé.

  • Comment réagira la dentition une fois les appareils de rétention enlevés.

Les dents ayant des rotations sévères avant le traitement ont plus tendance à revenir vers le position initiale. C’est pourquoi plusieurs cliniciens préconisent le port d’appareils de  rétention “à vie”. La stabilité des corrections des dents antérieures supérieures est meilleure que celles des dents inférieures. Les dents les plus susceptibles de bouger sont les dents inférieures antérieures.

Il faut s’attendre à ce que tous les cas, traités ou pas, présentent une diminution de la largeur de la mandibule avec les années, ce qui peut mener à du chevauchement. Les dentitions ayant des espaces avant le traitement ont tendance à avoir moins de chevauchement après a période de rétention que celles ayant les dents très encombrées au départ. Des corrections orthodontiques peuvent être stables plusieurs années et manifester des changements après des décennies. La “stabilité à vie” est plus un mythe et un souhait qu’une réalité.

La rétention orthodontique retarde la tendance inévitable de récidive mais ne l’élimine pas. La seule façon d’assurer une certaine stabilité des dents antérieures inférieures est de porter une attelle de rétention fixe permanente.

Appareil de rétention brisé ou perdu


Plusieurs facteurs détermineront s’il est indiqué ou préférable de remplacer un appareil de rétention perdu ou brisé de façon irrécupérable;

  • Depuis combien de temps le traitement est-il terminé; plus la fin du traitement est récente, plus il sera préférable de remplacer un appareil perdu. Si le traitement est terminé depuis plusieurs années, le remplacement d’un appareil, surtout amovible, est plus “optionnel” mais il faut aussi considérer les points suivants.

  • Quel sorte de malocclusion a été corrigée? Certains problèmes, comme les béances sévères et les rotations importantes ont plus tendance à la récidive alors il est plus prudent de garder les appareils de rétention à plus long terme dans de tels cas.

  • L’âge du patient; s’il reste de la croissance, il existe un potentiel additionnel pour que des changements squelettiques et dentaires se produisent alors le maintient des corrections à l’aide des appareils de rétention est un atout jusqu’à la fin de la croissance.

  • Les désirs du patient; qu’est-ce que le patient est prêt à accepter comme changements avec le temps? Si la personne  désire voir le moins de changements possible alors le port d’appareils de rétention à long terme sera essentiel et tout appareil brisé ou perdu devra être remplacé. Cependant, tel qu’expliqué précédemment dans cette section, la stabilité parfaite “à vie” n’existe pas alors tout devient une question de “combien” de récidive le patient est-il prêt à accepter. Si le patient est à l’aise avec quelques mouvements dentaires, l’importance du remplacement d’un appareil de rétention devient plus relative.  Le patient peut ne pas remplacer l’appareil perdu et surveiller les mouvements dentaires. Si les dents se mettent à déplacer, il pourra toujours immobiliser les dents à l’aide d’un nouvel appareil. Replacer des dents déplacées nécessitera cependant de nouvelles corrections, même si elles sont minimes.

  • Il faut réaliser que la durée de vie des appareils de rétention amovible est assez limitée, surtout pour le type de coquille thermo-formée. Après 1 ou 2 années, ces appareils sont souvent usés, percés et tiennent moins bien en bouche.

  • Les attelles fixes durent beaucoup plus longtemps mais, selon la sorte utilisée, elles peuvent présenter des bris de colle, se décoller, se fractuer, etc.

  • La simple fonction masticatoire exerce une pression sur les dents. Si les dents sont reliées par une attelle de rétention fixe, il se produira tout de même une “micro-mobilité” des dents qui est transmise à l’attelle. Cette dernière se trouve à plier légèrement et, avec le temps, la “fatigue” du métal le fera fracturer. Une attelle fracturée ou cassée ne peut être ressoudée ou recollée et doit être enlevée ou remplacée

Contention orthodontique et stabilité des corrections

Urgences orthodontiques

Alimentation et orthodontie

Consultation et visites en orthodontie

Visite chez votre dentiste

Pourquoi une évaluation à 7 ans